Isolation Naturelle

ANB a choisi d’utiliser des matériaux d’origine végétale (laine de bois, fibre de bois, ouate de cellulose, liège…) pour leurs propriétés d’isolation et de perspiration.

Maison neuve brique et fibre de bois enduite

En complément d’une ventilation bien conçue, ces matériaux sont capables de réguler le taux d’humidité dans la maison sans perdre leurs propriétés et participent ainsi à la préservation de la qualité de l’air intérieur.

De plus, ces matériaux ont la capacité de différer le passage de la chaleur ou du froid (déphasage) ce qui permet d’éviter toutes les variations de températures entre le jour et la nuit. Ce phénomène est particulièrement ressenti en été, période pendant laquelle des combles aménagés restent agréablement frais lorsqu’ils sont isolés en ouate de cellulose.

En cours de pose de fibre de bois Habillage fermacell sur iso ouate Pose du frein vapeur et étanchéité à l'air sur les rampants d'une maison neuve en brique, avant insufflation de ouate de cellulose Etanchéité et isolation thermique en ouate de cellulose pour une réalisation neuve

Pour la finition intérieure, ANB utilise des plaques Fermacell (gypse additionné de fibre de cellulose) pour leurs qualités hygrorégulatrices, acoustiques et mécaniques.

Elles ne contiennent aucune colle et ne dégagent pas de COV (Composé Organo-Volatil) polluant.

Pour l’isolation thermique par l'extérieur (ITE), ANB a fait le choix de la fibre de bois qui permet au mur recouvert de respirer, et éviter les problèmes de condensation auxquels il serait confronté avec un isolant synthétique, surtout sur un mur ancien.

La finition appliquée sur l’ITE doit être elle aussi perméable à la vapeur d’eau et ANB utilise de l’enduit compatible avec les propriétés de la fibre de bois ou du bardage ventilé.


Isolation intérieure : Exemple de flocage à la ouate de cellulose

  1. Flocage d'une maison à la ouate de cellulose - part1
  2. Flocage d'une maison à la ouate de cellulose - part2